Référencement Moteurs Gratuit - Foot RSS AQUARELLE EN LIBERTÉ

L'AQUARELLE

Transparence et
spontanéité...




jeudi 3 septembre 2020

Une série de fleurs à l'aquarelle façon "vitrail"...

 Je vais vous présenter les tableaux que j'ai préparés pour l'exposition en Bourgogne. J'an ai peint une douzaine, pour finalement n'en exposer que huit. Ce sont des fleurs en gros plan, réalisées selon une technique "vitrail" (en fait un cerne blanc autour des différentes parties des fleurs). Je voulais utiliser la technique éprouvée de la série des "Yeux", mais je me suis perdue dans mes petits éclats de fleurs...

L'essentiel du travail a porté sur la simplification des fleurs pour pouvoir inclure chaque partie des fleurs, feuilles, tiges ou boutons dans un "morceau de vitrail". Il a donc fallu enlever un certain nombre de détails, puis mettre en place une composition qui permette de cerner chaque partie de la fleur avec un trait blanc épais. 

Pour ceux qui se poseraient la question : non, je n'ai pas utilisé de drawing-gum pour cerner les morceaux de vitrail. Cela donne un trait trop régulier et parfois trop épais. J'ai dessiné tous mes traits en double. Puis j'ai peint chaque forme à son tour, en enchaînant les formes de même couleur pour plus de facilité. Par contre, il m'est arriver de reprendre certains filets blancs qui avaient disparu avec un crayon blanc. 

 
La "Farandole de pavots" est le premier tableau que j'ai réalisé. Les cernes blancs sont un peu épais et un peu raides. Les fleurs et  les fruits  manquent un peu de volume, et les feuilles sont un peu "simplistes". Mais il en ressort un petit air naïf et une jolie lumière. 

Anne Coquéau- Velut - Farandole de pavots - 40 x 40 cm encadré



J'ai enchaîné avec une série de pavots; J'aime beaucoup cette fleur pleine de délicatesse, de fragilité et de transparence. J'ai essayé de travailler sur le mouvement des pétales, pour contrer les formes un peu rigides des tiges et des boutons. Le découpage des pétales en formes de tailles différentes m'a permis de donner plus de volume aux fleurs en travaillant sur les ombres et lumières dans une même forme.  "Le pavot himalayen", dans les tons bleutés est mon préféré.

Anne Coquéau- Velut - Pavots himalayens - 40 x 40 cm encadré





J'aime aussi ces deux compositions à base de pavots roses.Les tiges sont un peu épaisses, mais il n'était pas évident de cerner des zones très fines d'un double trait.

Anne Coquéau- Velut - Pavots roses - 40 x 40 cm encadré


Anne Coquéau- Velut - Poppies - 40 x 40 cm encadré








Voici ensuite deux tableaux tous "doux", réalisés avec des couleurs beaucoup plus claires, plus aquarellées....
La première s'appelle "Petits cœurs"... Je l'ai tournée dans tous les sens pour savoir comment la présenter. Je l'ai laissée ainsi, mais elle très jolie aussi dans l'autre sens. 


Anne Coquéau- Velut - Petits cœurs - 40 x 40 cm encadré

La seconde composition s'appelle "Délicatesse" ; il faut dire que j'ai dû prendre sur moi pour ne pas trop forcer les valeurs dans ce bouquet de liserons. La composition est un peu centrale et symétrique. Mais j'aime bien les couleurs, en particulier celles des feuilles, qui ont bénéficié des couleurs "doubles" de Daniel Smith. 

Anne Coquéau- Velut - Délicatesse - 40 x 40 cm encadré

Et maintenant, une série de nénuphars et de lotus. Les bassins du Parc Beaumont au centre ville de Pau m'ont donné pas mal d'idées. 
Malheureusement, je ne suis pas vraiment satisfaite des compositions. Elles sont un peu trop statiques. Ce qui est certainement dû au cerne blanc qui entoure les fleurs et les feuilles. 
Dans l'ensemble, les couleurs sont réussies. Et je me suis vraiment amusée à faire les feuilles dans l'humide.


Anne Coquéau- Velut - Fleurs de lotus- 28 x 28 cm

Anne Coquéau- Velut - Fouillis de lotus - 28 x 28 cm 


Anne Coquéau- Velut - Fouillis de nénuphars - 40 x 40 cm encadré

J'avais prévu de faire une série de roses façon vitrail, mais je me suis arrêtée après celle-ci. 
La encore, la composition est ratée. La  grande feuille verte, sur la gauche,  qui rendait pourtant bien sur la photo, n'a pas sa place dans le tableau... Dommage, car les roses blanches étaient délicates ...
                                                                                

               Anne Coquéau- Velut - Roses et mauves - 28 x 28 cm


Je suis donc revenue à des bases plus solides et j'ai refait une rose en technique humide, à la manière du "Velouté de rose", que j'ai peint il y a deux ans. Je suis assez contente de la rose...un peu moins du fond!


Anne Coquéau- Velut- Coeur de rose- 40 x 40 cm encadré


Et pour terminer sur mes productions "vitrail", voici ma dernière réalisation, peinte d'après un bouquet de pivoines. Elle est un peu "simpliste". La fleur de pivoine est tellement complexe, que je l'ai finalement trop simplifiée...

                                 Anne Coquéau- Velut- Pivoines- 28 x 28 cm


jeudi 27 août 2020

Une exposition à Beaune

 Ma belle-sœur Marie- Laure, plasticienne m'a convié à participer à une exposition de groupe, à Beaune, avec des artistes bourguignons.

J'ai donc retrouvé 14 autres artistes (peintres, aquarellistes, pastellistes, sculpteurs, plasticienne) début Août, à la superbe Chapelle de l'Oratoire, dans le centre ville de Beaune. Les artistes bourguignons, qui ne connaissaient pas tous, m'ont accueillie avec bienveillance. L'exposition a été un beau succès, en terme de fréquentation et de ventes. Merci à Ginette Cazal de m'avoir acceptée dans le groupe !

Voici quelques photos de l'exposition. Le lieu était superbe, presque frais pendant la canicule !



J'étais entourée de peintres à l'huile, avec des toiles très colorées... Pas facile pour les aquarelles d'exister dans un tel environnement !


J'avais  installé des régates (déjà présentées), à base de mélanges d'encres et d'aquarelle, et des "Yeux", avec des tissus peints façon vitrail, complétés par des aquarelles vinicoles     (qui ont beaucoup plu aux touristes étrangers !). 


Les deux autres panneaux étaient composés de tableaux de fleurs façon vitrail (différente de celle des yeux). Je présenterai ces tableaux tous récents dans un autre article. Dommage que le regard des visiteurs ait été attiré par les huiles puissantes de mes voisins...



Et voici l'équipe presque au complet. Merci à Ginette Cazal de m'avoir acceptée dans le groupe !


Je ne résiste pas au plaisir de vous présenter les collages de ma belle-sœur Marie-Laure Vauthier- Coquéau. Elle travaille sur des détournements de publicités des années 50/60, découpées dans des Paris Match de l'époque, et assemblées selon un scénario personnel. Très chouette !











vendredi 5 juin 2020

Des livres "coups de cœur"



Après vous avoir présenté les livres sur l'aquarelle que je juge indispensables, puis une série de livres pour débuter l'aquarelle (en particulier en technique "humide dans l'humide"), je voudrais vous proposer des ouvrages écrits par des peintres étrangers, qui détaillent leur technique, en général très originale. 
Ces aquarellistes m'ont amenée à réfléchir sur ma pratique et m'ont permis de progresser en analysant leur démarche.

J’ai découvert la plupart de ces auteurs « hors norme »dans le livre « L’encyclopédie de l’aquarelle », dont je vous ai déjà parlé. Internet a fait le reste…
J’ai utilisé un certain nombre de ces livres pour animer des stages « A la manière de »… Et ils ont toujours eu du succès, car ils apportaient un nouveau point de vue sur l’aquarelle. 

Je pense que vous ne resterez pas insensibles aux œuvres des peintres que je vais vous présenter maintenant... Attention : on peut ne pas aimer !


"L'Aquarelle selon Franck Webb" -
Franck Webb - Ulisseditions- 1993

« L’aquarelle selon Franck Webb », de Franck Webb est le premier ouvrage que j’ai acheté sur un peintre étranger. Il m’a fait découvrir une autre façon de peindre à l’aquarelle, très colorée et très lumineuse, avec des formes très simplifiées, aux antipodes de l’aquarelle traditionnelle qu’on nous enseignait alors.
Dans ce livre, Franck Webb, aquarelliste de renommée internationale, nous révèle son approche de la peinture et nous présente les 7 éléments de base : la forme, la dimension, le trait, la perspective, l’effet de matière, les valeurs et les couleurs. Il nous explique sa philosophie de la peinture et nous incite à travailler notre créativité.
On trouve pas mal de vidéos de Franck Webb sur Internet (et youtube en particulier)

NB : le livre est écrit en français.


"Portraits et personnages à l'aquarelle" -
 Alex Powers - Bordas - 1993
J’ai acheté ce livre, "Portraits et personnages à l'aquarelle : principes de composition", d'Alex Powers,  du temps où l’on pouvait encore le trouver, car il  est maintenant épuisé et souvent hors de prix en occasion.
C’est un livre qui s’adresse aux aquarellistes confirmés. Il ne faut donc pas se tromper en l’achetant. C’est une petite bible pour qui veut travailler sur le portrait.
Powers donne des conseils pour le dessin, puis il axe sa présentation autour du placement de la tête et du personnage dans l’espace pictural. Il montre comment utiliser les différents principes de composition : forme, valeurs, espace, contours, mouvement,  textures, ligne, tonalité et intensité de couleurs… pour créer des compositions originales.
Cependant son travail reste très personnel et il est difficile de s’en inspirer. 


"Aquarelle. Couleur et lumière" - Roland Roycraft
Editions Broquet - 1996


Cet incontournable de Roland Roycraft, « Aquarelle : couleur et lumière », ne se trouve quasiment plus en français. On peut encore l’acheter à un prix raisonnable en anglais « Fill your watercolors with light and color ». Plusieurs de mes élèves l’ont d’ailleurs acheté en anglais.
Roycraft est le pape de la « peinture en négatif », qui permet de faire ressortir un sujet clair sur un fond foncé.
Pour réussir à peindre en négatif sur de grandes surfaces, il utilise à hautes doses le drawing- gum, qui lui permet de réserver des zones de blancs ou de couleurs claires dans ses tableaux. Il verse des coupelles de couleurs sur son papier, avant d’enlever le drawing- gum et d’en remettre sur d’autres parties. Cela lui permet d’avoir beaucoup de profondeur et de lumière dans ses tableaux. Et ses couleurs restent toujours propres…
Nous avons fait des stages très intéressants en nous inspirant de cette technique. Cependant, nous nous sommes toujours limités à de petits formats… et je n’ai jamais osé me lancer sur un format supérieur au 40 x 50 cm.
Il a écrit un autre livre aussi intéressant : «« Fill your watercolors with nature’s light ».

NB : deux autres papes de la peinture en négatif que l’aime beaucoup, sont Linda Kemp et Odette Feller.


"Watercolor. Painting outside the lines"- Linda Kemp
North Light Books- 2004


Pendant une période, je me suis beaucoup  intéressée à la peinture en négatif. Le fait d’avoir travaillé sur la technique de Roycraft m’a permis d’enchaîner avec les livres de Linda Kemp, autre spécialiste de ce style. Elle travaille aussi sur la nature, mais avec des compositions plus ou moins imaginaires et toujours poétiques.
Le premier ouvrage de Linda Kemp que j’ai acheté, « Watercolor, painting outside the lines. A positive approach to negative painting » explique (en anglais) comment obtenir une composition en négatif, en superposant les lavis de plus en plus foncés. Comme chez Roycraft, la démarche demande une bonne anticipation du travail. Il faut raisonner de façon inversée et penser d’abord aux couleurs de l’arrière-plan, puis des plans intermédiaires et enfin à celles du premier plan. A chaque fois, il faut foncer un peu plus les lavis et faire apparaître les formes des différents plans.
Les couleurs les plus claires sont au premier plan, contrairement à la peinture en positif.
Cela demande une excellente connaissance du pouvoir couvrant des couleurs, de leur opacité, transparence, de la transformation d’un lavis par le passage d’un second, voire d’un troisième par- dessus. On ne peut pas non plus utiliser n’importe quel papier : il faut opter pour un papier en coton suffisamment solide pour supporter 3,4,5 lavis successifs. Et connaître parfaitement les cycles de l’eau pour peindre dans l’humide…
Vous voyez le niveau d’exigence !

J’ai réussi à faire un certain nombre d’aquarelles en utilisant sa technique… en particulier des fleurs, que je vous ai déjà présentées.

"Experimental flowers in watercolour"- Ann Blockley
Batsford Ltd - 2011

Dans ce livre de 2011, « Experimental flowers in watercolor », l’aquarelliste anglaise Ann Blockley nous emmène vers des voies nouvelles et pleines de créativité. En partant de sujets classiques – les fleurs- Ann Blockley nous propose des interprétations très originales, en utilisant des méthodes et techniques hors du commun : mix media (aquarelle mélangée à l’acrylique, au pastel, à la gouache, aux encres, à des medium…), création de textures (avec des gels de structure, du collage de papier ou tissu, du gesso, des sequins, du sel, de la peinture dorée…) et expérimentations diverses. En suivant le rythme des  saisons, on apprend à peindre le monde floral sous un autre jour
D’ailleurs les stages que j’ai animés sur ce thème (mélange des techniques avec l’aquarelle), ont eu beaucoup de succès et ont donné lieu à de très jolies productions.
Elle a écrit plusieurs autres livres, tout aussi innovants et passionnants !

Et j’aurais pu aussi vous parler de son père, John Blockley, aquarelliste de renommée internationale. 

           " Taking risks with watercolour" - Shirley Trevena
                                              Collins- 2004

L’ouvrage de Shirley Trevena , « Taking risks with watercolour », est dans la lignée de celui d’Ann Blockley. Cet artiste internationalement reconnue explore de nouvelles façons de peindre paysages, fleurs et surtout natures mortes.
Elle donne de nombreux conseils pour la mise en forme d’une nature morte, d’un bouquet, la composition d’un tableau. Elle propose plusieurs pas a pas (assez compliqués) où l’on suit sa démarche créatrice et où elle montre les mélanges de média qu’elle utilise pour donner du relief et de la vie à ses compositions Ses couleurs sont toujours éclatantes et ses aquarelles lumineuses, malgré le nombre élevé d’éléments qui les composent.

Avec Ann Blockley et Linda Kemp, elle fait vraiment partie des artistes que je préfère pour leur originalité et la qualité de leurs réalisations.


                    "Sujets de prédilection à l'aquarelle contemporaine"- Bernhard Vogel
                                                            Les Editions de Saxe - 2014

J’ai quand même oublié de vous parler de mon aquarelliste préféré, l’autrichien Bernhard Vogel, que j’ai découvert il y a bien 20 ans. La plupart de ses livres et son site sont en allemand, sur des thèmes très variés : natures mortes, montagnes, Venise, paysages urbains, fleurs, portraits…
J’ai trouvé ce livre de 2014, « Sujets de prédilection à l’aquarelle contemporaine », publié en français, et qui résume bien le travail de Bernhard Vogel. Ce n’est pas un livre didactique ; il présente juste les œuvres de l’artiste. 
J’aime sa façon très contemporaine de traiter les sujets, ses couleurs vives, sa façon de rajouter des détails, des filaments et des taches de blanc ou de couleurs, sa façon de fausser la perspective des bâtiments, de travailler en négatif…
Pas question  de peindre comme lui… trop difficile ! Mais son travail est vraiment une incitation à explorer de nouveaux chemins. Et je vous invite vraiment à visiter son site.

 

Je pourrais vous présenter encore de nombreux peintres étrangers, tous plus intéressants les uns que les autres... Mais il faut savoir s'arrêter !


vendredi 29 mai 2020

Des livres pour débutants...


Je vous avais promis de vous donner d'autres références de livres intéressants pour s'initier à l'aquarelle.
Voici une série d'ouvrages, que j'ai plutôt utilisés dans l'optique de monter des cours, que pour me perfectionner dans ma pratique. Encore une fois, ils ne sont pas tout récents, et peuvent être difficiles à trouver, sauf d'occasion. 


"L'Aquarelle en 10 leçons"- Patricia Seligman
Fleurus, 2007
Le principe de ce livre, « L’aquarelle : initiation en 10 leçons », de Patricia Seligman, est original : l’objectif final est de réaliser une grande nature morte aux fruits. L’auteur propose 10 leçons pour traiter chaque élément du tableau, tout en apprenant à chaque fois une technique particulière : les valeurs tonales, les textures, l’énergie et la lumière… La dernière leçon consiste à réaliser le tableau en entier. 
Deux autres pas à pas bien détaillés sur deux sujets conséquents complètent l’ouvrage. 


"Une leçon d'aquarelle" - Alan Oliver
Fleurus, 2000
« Une leçon d’aquarelle », d’Alan Oliver, donne toutes les bases pour bien débuter à l’aquarelle : le matériel, les techniques de base, les couleurs, les valeurs tonales, la construction d’une composition. Il propose ensuite, grâce à de nombreux pas à pas (pas si simples !), d’élaborer une peinture à l’aquarelle, en mettant l’accent sur un aspect particulier du travail (restituer les effets atmosphériques, bien représenter les détails…). Les aquarelles réalisées sont très fraîches.
A la fin de l’ouvrage, dans le but de développer son style propre, l’auteur nous fait découvrir des œuvres d'aquarellistes contemporains.

"Je débute à l'aquarelle"- Geoff Kersey
Editions de Saxe, 2017
J’ai acheté ce livre, « Je débute à l’aquarelle », de Geoff Kersey, il y a peu de temps (il a été édité en 2017). 
Je ne l’ai donc pas utilisé pour moi en tant que débutante, mais je le trouve bien adapté à ce niveau. De plus, l’auteur propose de jolis sujets, pas trop basiques, qui ne demandent pas trop de compétences en dessin, avec des pas à pas et des consignes très détaillés.
Et pour ne pas rebuter le débutant qui ne souhaiterait pas investir dans trop de matériel, il conseille de n’utiliser que 3 pinceaux et 3 couleurs (outremer, jaune de cadmium clair et rouge clair). Un bon départ que cette initiation à l’aquarelle façon anglaise… 
NB : en général, j'apprécie les pas à pas (et la peinture) de Geoff Kersey.
On trouve un grand nombre de démonstrations de ce peintre sur Youtube.


"Mélange de couleurs- Aquarelle" - José Parramon
Vigot, 2000
Ce livre, « Mélange de couleurs aquarelle. Vos premiers pas », de José Parramon sur les couleurs s’adresse cette fois aux débutants. Il donne toutes les explications nécessaires pour savoir mélanger les couleurs. Il reprend les notions de base : couleurs primaires ; secondaires, tertiaires, couleurs chaudes, couleurs froides, couleurs neutres, les tons … Il propose ensuite des exercices sur certains mélanges (verts, gris, couleurs chair, couleurs vives, foncées, pastel, intenses…).
Il permet de poser de bonnes bases dans la maîtrise de la couleur, des pigments et des mélanges (comme tous les guides Parramon !)


Je vais maintenant vous proposer deux ouvrages qui traitent spécifiquement de l’initiation à la technique « humide dans l’humide ».  Ils sont tous les deux très didactiques et allient théorie et pratique.

"Jeux d'aquarelle- Technique de "l'humide sur humide"-
Isabelle Gagneux-  Atelier Ulisse, 2019
Cet ouvrage, « Jeux d’aquarelle : technique e l’humide dans l’humide », est le fait d’une ancienne élève de Jean-Louis Morelle, Isabelle Gagneux,  que j’ai eu l’honneur de côtoyer lors de mon premier stage avec Jean- Louis Morelle. Elle a persévérer dans  cette technique, alors que moi ; je suis partie à la découverte de nombreux autres aquarellistes, ne travaillant pas forcément dans l’humide.
Sous forme de « jeux d’aquarelle », elle nous rappelle ou nous fait découvrir les fondamentaux de la technique : pigments, pinceaux, papier, cycle de l’eau, cercle chromatique et mélanges,  valeurs, enlevés de blancs, composition d’un tableau, croquis…
Pour terminer, quelques « jeux de créativité » nous emmènent vers le dépassement de soi.
Un très beau livre, que j’ai découvert trop tard !


"Aquarelle ; l'eau virtuose"- Béatrice Morel
Ulisseditions, 2013
Et pour terminer...

L’ouvrage  de Béatrice Morel, « Aquarelle, l’eau virtuose », est un peu plus difficile d’abord que le précédent. L’auteur, avec qui j’ai fait un stage, est une excellente pédagogue.  Les considérations techniques sont les mêmes que pour Isabelle Gagneux : papier, couleurs, pinceaux, cycles de l’eau, les textures, la transparence, la lumière… Une part plus importante est faite à la composition, l’éducation du regard du peintre, les jeux de lumière et de couleurs, le mouvement. Et par là même, les sujets et pas à pas proposés semblent plus ambitieux que ceux d’Isabelle.
Pour qui apprécie l’aquarelle dans l’humide, ce livre est vraiment très beau. 
A lire dans un 2ème temps peut-être

mercredi 27 mai 2020

Une petite bibliothèque sur l'aquarelle...


Je suis personnellement toujours à la recherche d'ouvrages sur l'aquarelle, ouvrages pédagogiques et techniques ou monographies sur des aquarellistes de toutes période et de tous pays. 
J'ai accumulé un certain nombre d'ouvrages dans ma bibliothèque, et j'ai beau en acheter de nouveaux, je reviens régulièrement vers ceux acquis au début de ma pratique.
J'ai donc décidé de vous en présenter un certain nombre. Je commencerai par ma "bible" de l'aquarelle, ouvrages pour moi incontournables. Et selon mon courage, je vous en présenterai d'autres sur des thèmes différents. 


Aujourd'hui, pour débuter , voici 7 livres qu'il faut avoir dans sa bibliothèque.
Ce ne sont pas des livres pour débutants. La plupart propose une théorisation de l'aquarelle qui nécessite, pour la comprendre, d'avoir déjà pratiqué un peu (voir même beaucoup...). L'idéal est de se faire expliquer le contenu par un professeur ayant déjà exploré cette voie. Et surtout de faire et refaire les exercices proposés. 



"L'eau créatrice" - Jean- Louis Morelle
Edition Fleurus - 2007
"L'eau créatrice" - Jean- Louis Morelle
Edition Fleurus - 1999
Le premier livre est celui de Jean-Louis Morelle, "L'eau créatrice", un "must" dans le monde de l'édition de l'aquarelle. Il aborde (de façon scientifique) la théorie des couleurs et nous livre son fameux "triangle des couleurs". Ce triangle nous aide à comprendre les mélanges de couleurs, à choisir des complémentaires, à créer des ombres harmonieuses et à choisir les tons justes. Il nous aide aussi à organiser de façon différente mais logique notre palette
Le second apport important est la description des cycles de l'eau qui permettent de travailler dans l'humide. Le travail de l'eau est expliqué en détail : retrait de couleurs, ouverture de blancs, fusion des pigments, auréoles ... Le tout accompagné d'exercices simples et de pas à pas réalisés par des artistes confirmés. 
J'ai acheté la première édition du livre, qui a été réédité en 2007, avec une nouvelle couverture. 


"La lumière de l'eau" - Ewa Karpinska - 
Mango Editions -2017

"La lumière de l'eau" - Ewa Karpinska - 
Editions Fleurus -2002

Le second est dans la même lignée. Il s'agit de "La lumière de l'eau", d'Ewa Karpinska. Cette ancienne élève de Jean- Louis Morelle reprend toute la technique dite "humide dans l'humide", et nous propose une véritable "grammaire de l'aquarelle" en analysant de façon poussée le dialogue de l'eau avec le papier, les pigments ... et le peintre !
Cependant les exercices multiples présentés (qui n'a pas fait les petites feuilles sur sec, dans l'humide...) nécessitent d'être encadré par une personne avertie. Il est quasiment impossible de se jeter seul dans la lecture et la mise en application de la théorie proposée.
Mais une fois les difficultés passées, quelle joie de maîtriser les effets de cette technique incomparable !

Je vous présenterai plus tard deux autres ouvrages pédagogiques sur la technique "humide dans l'humide". 
Ce best-seller a été réédité en 2017.


"Faire chanter la couleur" - Jeanne Dobie
Dessain et Tolra - 2002
Le troisième livre est un livre de référence pour les débutants "confirmés", "Faire chanter la couleur", de Jeanne Dobie. Ce livre a été traduit de l'anglais : "Make color sing".  En 24 leçons pratiques, Jeanne Dobie nous apprend à défier les problèmes de la couleur et de la composition colorée. Elle nous parle des gris colorés, des couleurs éclatantes, des verts, des sombres, des blancs, des glacis, des vibrations de la couleurs, des rappels de couleurs, des demi-tons...
Et les principes qu'elle développe peuvent être étendus à n'importe quel médium et fournissent des réponses créatives à tous les artistes. 



"Peindre avec ses sentiments"- Maryse de May
Ulisseditions- 2005
Après "Aquarelle, l'Aventure avec les fleurs", dont je vous parlerai plus tard, Maryse de May nous incite à peindre "ce que l'on ressent" plutôt que "ce que l'on voit" dans cet ouvrage "Peindre avec ses sentiments", qui date de 2005, chez Ulisseditions (les livres à couverture bleue, très reconnaissables).
Et à l'instar de Gauguin qui aurait tenu à Paul Sérusier ces propos "Comment voyez- vous ces arbres ? Ils sont jaunes. et bien, mettez du jaune ; cette ombre, plutôt bleue, peignez- là avec de l'outremer pur ; ces feuilles rouges ? Mettez du vermillon !", Maryse de May nous conseille d'adapter nos couleurs à notre état d'âme, à utiliser des couleurs réelles ou arbitraires.
Au fil des pages, elle nous proposes des conseils, des astuces et des appels à la réflexion pour réunir peinture et sentiments et optimiser l'utilisation de la technique sur papier mouillé.


NB : Paul Sérusier est l'auteur du tableau "Le talisman"(1888), peint en Bretagne aux côtés de Gauguin, et qui deviendra l'emblème du groupe des Nabis.


"Maîtriser les couleurs à l'aquarelle" - Jan Hart-
Fleurus - 2008
Vient ensuite ce livre que j'aime beaucoup et que je ne me lasse pas de reprendre : "Maîtriser les couleurs à l'aquarelle", de Jan Hart. Encore une fois, ce n'est pas un livre pour débutant. Je l'utilise régulièrement dans mes cours, lorsque je travaille sur les couleurs.
Il a ainsi servi de base aux stages suivants : L'utilisation de la Roue des couleurs / Couleurs chaudes, couleurs froides / Les verts / Les gris colorés / Peindre avec une gamme de couleurs (analogue, complémentaires, triade...). Il permet de découvrir les qualités des pigments : transparence, opacité, résistance à la lumière, ... Jan Hart propose son cercle de couleurs, à partir duquel nous travaillons régulièrement et qui est très complémentaire du triangle de Morelle. 
En outre, on peut s'exercer aux mélanges grâce à de nombreux exercices et découvrir quantité d'aquarellistes contemporains. 
En conséquence de quoi, je crois qu'il est très difficile à trouver actuellement.



"L'Encyclopédie de l'aquarelle" - Hazel Harrison
Fleurus Idées - 1991
"L'Encyclopédie de l'aquarelle - gouache- acrylique", de Hazel Harrison, est un des premiers livres que j'ai acheté et je le consulte toujours avec un peu de nostalgie.
Il m'a permis de découvrir un grand nombre d'astuces, de trucs pour perfectionner ma technique de débutante. Il m'a ouvert des horizons en proposant des pas à pas où l'on mélange l'aquarelle à l'encre, la gouache ou l'acrylique...
Et surtout, à une époque où il n'y avait pas Internet, ni autant de livres ou de revues spécialisés, il m'a permis de faire connaissance avec de nombreux aquarellistes français et surtout étrangers, et donc de m'ouvrir à d'autres manières de peindre. Bref, une vraie "Bible de l'aquarelle", qui peut encore convenir aux débutants actuels. 

Dans un autre article, je vous proposerai des livres pour bien débuter à l'aquarelle.






mardi 5 mai 2020

Le succès de Confin'Art


Confin’art doit son succès aux productions des artistes suivants 

Alix Lachal/ Anne- Marie Traille /Anne-Marie Jouanchicot / Annie Lechenaud /  Babeth Labbé- Moreno / Babeth Dubois / Chantal Portal /  Christine Girard / Daniela Toson / Dominique Dubois  / Filomena Bayle / François Manson / Françoise Forlot / Françoise Schoenenberger / Françoise Martinez / Françoise Laxague / Françoise Lapedagne/ Geneviève Morandini / Guy Basset /  Hélène Tisné / Jean Dieudonné / Jean-Paul  Hoenner / Jean- Hubert Wasik / Joëlle Rey /  Lysiane Petit /Mary Diozede / Marie- Hélène Tanquereuil / Maylis Martin / Marie- Noëlle Barthou / Marie- Françoise Terzi / Marie- Jo Camy- Portenabe /Marcelle Vignau /  Michèle Vaissière /Muriel Lépée /   Natacha Kinowski /  Nelly Rivière / Pascale Cabanne / Véronique Girard ...
J’espère n’avoir oublié personne… 

MERCI A TOUS !
Anne CV

lundi 4 mai 2020

Exposition Confin'Art Jour 10 : 1ère partie




Voici la dernière exposition du confinement, la dixième.
Merci à vous tous, qui avez su tenir sur la durée. D’après les retours que j’ai eu de tous, cette petite exposition vous a bien motivé(e)s. Vous avez été nombreux à créer pour l’occasion, ce qui n’était pas évident. J’espère que cela vous a permis de prendre conscience que vous pouviez peindre sans le professeur à vos côtés. Certains se sont même lancés dans des sujets plus difficiles que ceux que nous faisons ensemble.

Le dernier thème était peut-être un peu trop pointu. L’abstrait (même élargi au fantastique et merveilleux)  ne vous a pas convaincus. Peu de peintres s’y étaient déjà frottés. Nous avons pourtant fait en stage des sujets qui s’en inspiraient… Mais la démarche d'abstraction n'est pas facile du tout.
Je vous propose donc en deuxième page des photos que vous m’avez envoyées, mais que je n’avais pas publiées. Il n’y a donc pas de thème de référence dans la seconde partie.
J’espère que vous allez continuer à peindre, même s’il n’y a plus de publication.

Alix Lachal - "Recto et Verso en face à face" - Vitrail

Anne- Marie Traille -"Abstrait" - Aquarelle
Anne Coquéau- Velut - "Attirance pour le vide" - Aquarelle



Dominique Dubois - "Skyline" - Aquarelle

Dominique Dubois - "Skyline" - Photographie

Françoise Schoenenberger- "Pistache élaborée" - Aquarelle et feutre

Hélène Tisné -"Explosion" - Aquarelle

Marie Diozède - "Abstract 1 - Aquarelle

Maylis Martin - "Cascade" - Aquarelle vitrail

Marie- Françoise Terzi - "Le vase" -
 Aquarelle et acrylique noire

Michèle Vaissière - "Ecume" - Aquarelle

Natacha Kinowski -"Abstraction" -Aquarelle et Posca blanc
Alix Lachal -"Rugissement" -Mosaïque

Anne Coquéau- Velut -"La naissance du monde" - Aquarelle et acrylique blanche

Françoise Schoenenberger -"Le masque selon Françoise" - Pastel

Mary Diozède -"Nébuleuse" - Aquarelle

Michèle Vaisière -" Fenêtre" - Collage
Natacha Kinowski - "Pivoines" - Aquarelle et posca blanc

Michèle Vaissière - "Une île" -
Aquarelle et gels de structure


Maylis Martin- "Fond d'eau" - Aquarelle
Françoise Forlot - " Voir Venise et mourir" - Aquarelle
Michèle Vaissière - ""Visage" d'après Paul Klee 


Babeth Labbé - Moreno -" Evasion" - Aquarelle
Filomena Bayle - "Coucher de soleil en Thaïlande" -
Photographie

Filomena Bayle -"Deux femmes" - Aquarelle