Référencement Moteurs Gratuit - Foot RSS AQUARELLE EN LIBERTÉ: L'Ossau sous toutes ses faces...

L'AQUARELLE

Transparence et
spontanéité...




dimanche 18 octobre 2015

L'Ossau sous toutes ses faces...


J'ai décidé de vous montrer toutes les réalisations (enfin, celles que j'ai retrouvées) d'un sujet que j'ai fait et refait depuis que je suis arrivée en Béarn. Même s'il est vrai que depuis deux ou trois ans, j'ai du mal à trouver de nouvelles approches, je pense que j'ai bien dû le "croquer" une vingtaine de fois ! Il s'agit du Pic du Midi d'Ossau, que j'avais pris l'habitude de peindre lorsque je faisais les concours de rue, et que je continue à faire pour l'exposition de Ste Marie de Campan.

J'ai dû faire cet "Ossau en automne" au moins cinq ou six fois... autant de fois que je l'ai proposé en cours. Pour une fois, j'ai réussi à "sauver" un certain nombre de démonstrations. En général, je n'arrive pas à récupérer les démonstrations que je fais en cours, car je les stoppe après avoir montré la difficulté du jour...
Anne Coquéau- Velut - "Automne sur l'Ossau- Version 1" -30 x 30 cm non encadré













Cette première aquarelle se situe vraiment en Automne ; j'ai bien capté les tons flamboyants de la forêt pyrénéenne, et surtout les reflets dans le lac. Le Pic du Midi d'Ossau est très minéral dans ses tons bleus- gris, pleins de nuances. La neige ne l'a pas encore recouvert !

Cette autre version , qui prend l'Ossau en plan plus rapproché, se situe au tout début de l'automne.. Pourtant, je l'ai fait à partir de la même photo ! Je voulais à tout prix mettre l'accent sur la petite tache d'eau turquoise, sur la droite du tableau. Du coup, il a fallu que je retrouve ce turquoise dans d'autres parties de la composition, donc dans la végétation en particulier. Il y en a aussi un peu dans l'Ossau, mais on le sent moins. Les petites collines forment des "mamelons" un peu réguliers au niveau des formes. Heureusement que les couleurs sont variées ! Et les oranges de l'automne pointent tout doucement leur nez dans les arbres et le haut des zones de verdure...
Il est plus froid que le premier, mais je l'aime beaucoup !


Anne Coquéau- Velut - "Automne sur l'Ossau- Version 2" -30 x 30 cm non encadré



















Du coup, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer cette version de l'Ossau un peu plus large... mais toujours en automne. Je l'ai faite avec un autre groupe... Le mélange d'eau et de minéral fonctionne toujours... Surtout dans une gamme de couleurs limitée.

Anne Coquéau- Velut - "La chaine en Automne - version 2" - 40 x 25 cm non encadré

Mais non, il n'est pas à l'envers, cet Ossau.. Il est simplement vu d'Espagne ! Combien de fois m'a t-on fait la remarque...Nous sommes tellement habitués à le voir avec sa petite dent à droite, que nous oublions qu'on peut le voir de l'autre côté...
J'avais très envie de faire cette photo de notre Jean- Pierre avec son reflet dans l'Ibon d'Anayet.  La partie supérieure et la partie inférieure sont assez réussies, mais la zone d'eau intermédiaire est trop large. ce qui fait que les deux parties n'ont pas de liens entre elles... Dommage !
Depuis, j'ai refait une composition plus petite, en format portrait, avec l'Ossau et son reflet, avec quelques herbes sur le devant. Elle a eu plus de succès.


Anne Coquéau- Velut  -" L'Ossau depuis l'Ibon d'Anayet" - 50 x 60 cm non encadré

J'aime beaucoup cette version plus ancienne de l'Ossau, avec son arbre squelettique, qui est accrochée depuis longtemps chez des amis. C'est une des premières compositions sur ce sujet que j'aie faite. Les couleurs atténuées font reculer l'Ossau derrière la végétation. Ce jour là, le sel avait admirablement bien travaillé pour rendre tous ces fourrés en plan intermédiaire. Je n'ai jamais réussi à le refaire aussi bien ! Il y  avait aussi une jolie lumière sur le tronc d'arbre et des rochers presque coupants...
Anne Coquéau- Velut - "L'arbre et l'Ossau" - 50 x60 cm non encadré
Voici ensuite deux versions assez courantes de la chaîne des Pyrénées entourant l'Ossau... C'est le panorama qui s'offre à nous depuis le belvédère du Boulevard des Pyrénées à Pau... Avouez que nous sommes gâtés.
Je l'ai peinte dans tous les tons, toutes les couleurs, toutes les saisons, en petit et grand format. C'est dommage, je ne les ai pas toutes retrouvées...
Mais c'est un thème qui marche toujours bien...

Anne Coquéau- Velut - "La chaine en Hiver - version 2" - 40 x 25 cm non encadré



Anne Coquéau- Velut - "L'Ossau illuminé" - 20x 10 cm non encadré





Cette aquarelle est un peu de la même veine, mais avec le château de Pau en "bonus". C'est Alain Bisoire qui nous avait fait faire cette composition assez improbable... Je l'ai refaite plusieurs fois, elle aussi... et je n'en ai gardé aucune ! On avait l'impression qu'il y avait de la brume entre les différents plans de la montagne... A refaire ...
Anne Coquéau- Velut - "Vue du château" - 50 x 30 cm non encadré
Et pour finir, cet aquarelle de l'Ossau enneigé  au soleil couchant  fait lui aussi avec Alain Bisoire...
Je ne suis pas sûre que les couleurs d'origine étaient celles que j'ai mises sur le tableau. Je me suis laissée emportée par ma préférence pour les couleurs chaudes. Mais comme cela fonctionnait bien, je les ai gardées...Peindre , c'est interpréter, non ???

Anne Coquéau- Velut - "Soleil couchant sur l'Ossau" - 40 x 25 cm non encadré
Voilà ! Une autre fois, je vous montrerai que je suis aussi capable de peindre autre chose que l'Ossau...
Il y a quand même d'autres sources d'inspiration dans les Pyrénées !




1 commentaire:

Anne Traille a dit…

bravo Anne, très bien cette réprospective de l'Ossau, et j'en ai reconnu un, fait en cours, que j'ai accroché chez moi.
C'est vrai que c'est un beau sujet, je l'ai aussi fait plusieurs fois.
bonnes vacances.
bises
amarie