Référencement Moteurs Gratuit - Foot RSS AQUARELLE EN LIBERTÉ: Des aquarelles des Pyrénées...

L'AQUARELLE

Transparence et
spontanéité...




dimanche 1 novembre 2015

Des aquarelles des Pyrénées...

Pour moi qui arrivait des plaines picardes, où les seules hauteurs étaient les tas de betteraves en automne, les Pyrénées ne pouvaient qu'être une nouvelle source d'inspiration...
Je vous ai déjà proposé un florilège d'aquarelles sur mon thème favori, "l'Ossau", mais j'ai encore en réserve un certain nombre de vues des Pyrénées que je ne vous ai jamais montrées. 

En faisant le tour de ces aquarelles, je me suis aperçue que j'en ai beaucoup moins fait ces deux ou trois dernières années (hormis les aquarelles que j'ai exposées à Sainte Marie de Campan).

Voici d'abord les plus anciennes. Un certain nombre  de ces aquarelles ont été réalisées avec Alain Bisoire, avec qui je peignais à l'époque.
Anne Coquéau- Velut - A l'ombre d'Ansabère

Elles étaient très figuratives. Même si je prenais déjà des libertés avec les couleurs réelles...


J'ai beaucoup aimé peindre dans ce format vertical allongé.
Cela suppose un travail sur le cadrage qui est très intéressant.
J'ai fait toute une série de pics des Pyrénées dans ce format... qui ont eu un certain succès. 

La cabane est un peu raide, mais le fond gris- bleuté est assez réussi.
Anne Coquéau- Velut - " Les Aiguilles d'Ansabère"
Les aiguilles d'Ansabère étaient un thème récurent chez Alain. Nous les avons peintes plusieurs fois, sous des angles différents.
Dans celle-ci, les aiguilles sont un peu trop pointues, même si l'effet de brume et les couleurs d'automne sont assez réussis.


 La suivante est une reprise de la première aquarelle, avec un cadrage un peu plus large. Il ne se passe presque rien dans le  tiers inférieur de  l'aquarelle, mais le chemin irrégulier emmène le regard directement vers le centre d'intérêt : les cabanes. Et le mouvement de la pente ramène aussi l'attention vers les deux maisons... Pas de superflu !

Anne Coquéau- Velut - " Cabanes  d'Ansabère"

Anne Coquéau- Velut - " Granges de Lescun"

 Voici une autre version de granges, "Les granges de Lescun",  que j'ai faite seule, sur un papier au grain nuage, qui convient assez bien au traitement de la montagne à l'aquarelle.
La couleur tombe dans les grains du papier et crée de jolies granulations.

Avec du recul, je trouve maintenant qu'il y a trop de détails dans cette composition. Par contre, elle a une jolie lumière.





Tout comme cette  aquarelle des coteaux de Jurançon, une vue des Pyrénées depuis la Chapelle de Rousse. Je l'ai faite après un stage avec Maryvonne Cavero, qui nous avait montré comment donner du relief à une aquarelle, en jouant avec les éclaboussures et les glacis successifs.
J'ai joué avec les éclaboussures de couleur en sous-couche. Par contre, je n'ai pas utilisé la technique des glacis superposés, le papier utilisé ne le permettant pas.
Ce tableau orne maintenant les murs de la maison de nos amis francs- comtois...


Anne Coquéau- Velut - " Chapelle de Rousse"

Anne Coquéau- Velut - " Le Refuge du Lac d'Oo"

"Le refuge du Lac d'Oo",  petite aquarelle carrée (une des premières que j'aie réalisées dans ce format) a été faite dans la technique humide. Je trouve que cela donne un résultat un peu "mou". Il manque des lignes directrices un peu plus nettes.
Et pourtant, durant le stage avec Cao Bei An, nous avons travaillé la montagne dans cet esprit...




Et pour terminer cette première série d'aquarelles, voici un sous-bois de forêt pyrénéenne. J'ai rajouté au dernier moment le chien rejoignant ses maîtres, au bout de l'allée de lumière. Cette promenade a été primée à Sainte- Marie de Campan... il y a déjà quelques années...
Anne Coquéau- Velut - " Promenade en sous- bois"

La suite au prochain épisode...









1 commentaire:

Anne Traille a dit…

Mon coeur me guide vers la vallée d'Aspe aussi j'aime particulièrement les granges de Lescun, et aussi les aiguilles très colorées...